Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le printemps...

Publié le par Brigitte Lagravaire

C'est le printemps...

C'est le printemps depuis hier. Pour faire mes premières photos de ce printemps 2016, d'agréables rayons de soleil et la douceur de l'air m'ont transportée à Passeligne. Le niveau des lacs est assez bas et les sentiers sont secs (du moins l'étaient-ils pendant ma balade...).

Pourtant, je suis quelque peu déçue. L'impression que le parc perd chaque année un peu plus de son naturel. Cette perte de nature, je la constate sur mes photos de toutes les saisons depuis plus de trois ans. La nature sauvage, flore, buissons diminue au profit des prairies tondues, les rives des lacs sont toujours plus dégagées, il semble que trop d'arbres sont abattus. Certes, il faut entretenir, aménager des passages et des aires de jeux, éliminer ce qui, comme certains arbres cassés ou déracinés, présente un danger. Et puis, ce n'est que le tout début du printemps.

Ceci dit, la balade est toujours plaisante et je me suis amusée surtout avec les débris (restes de nature quand même), leurs reflets sur les berges,et quelques bourgeons pour le côté printanier du moment.

C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...

Et, je n'ai pas de photo pour preuve, mais j'ai vu deux tortues dans l'eau. Une de 20-25 cm de diamètre à peu près, posée sur une branche elle a plongé avant que j'arme l'appareil. La première, je n'ai vu qu'un cou au milieu des eaux, au moins aussi gros que celui d'un canard avec une tête ronde au bout. C'est en voyant la petite que j'ai compris. Si quelqu’un a lâché dans le lac des tortues de Floride - vous savez, ces petites carapaces à peine plus grandes qu'une médaille quand on les achète - ce ne sera plus la peine d'aménager des coins de pêche, elles sont plus goinfres que des brochets !

C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...

La lumière est superbe sur le lac Pélissier.

C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...
C'est le printemps...

Mais, là-bas, le ciel s'est bien assombri. Il doit pleuvoir à la maison !

C'est le printemps...
C'est le printemps...
Et voilà l'arrivée à la maison...

Et voilà l'arrivée à la maison...

Bon printemps !

Commenter cet article